Archives du mot-clé israel

Dans la Revue de Défense nationale de mars 2016

Du sionisme originel à l’impossible État palestinien : la radicalisation politique et sécuritaire d’Israël

Barack Obama déclarait en juillet 2014 dans le quotidien israélien Haaretz : « Les budgets sont serrés à Washington, mais notre engagement envers la sécurité d’Israël demeure à toute épreuve. Les États-Unis se sont engagés à fournir plus de 3 milliards de dollars chaque année pour aider à financer la sécurité d’Israël jusqu’en 2018 » (1). Près d’un an et demi plus tard, Barack Obama renforçait encore plus l’accord de coopération sécuritaire qui unit les États-Unis à Israël, mais avouait dans le même temps le 10 novembre 2015, qu’il jetait l’éponge, et qu’il n’y aura désormais aucune relance possible des négociations israélo-palestiniennes avant 2017. Ce sera donc le rôle de son successeur, républicain ou démocrate. Aujourd’hui la situation est plus bloquée que jamais, avec un gouvernement israélien qui n’a jamais été aussi à droite et à l’extrême-droite, aussi nationaliste et religieux, et une représentation palestinienne divisée entre Hamas et Autorité palestinienne qui se cherche un successeur compétent et constructif. L’opération inédite de renforcement sécuritaire de l’État hébreu, décuplé depuis les révoltes arabes et qui plus est, depuis l’accord sur le nucléaire iranien entre Téhéran et la communauté internationale, n’est que l’aboutissement d’un long processus historique de colonisation des territoires palestiniens, à des fins politiques et économiques puis religieuses et sécuritaires, qui semble aujourd’hui irréversible.

Article complet dans la revue en vente en mars 2016

RDN-MARS

 

Interview pour Radio Campus, « Le complexe de sécurité en Israël », janvier 2015

S5002057

 

http://www.radiocampus.be/actualites/histoire-de-savoir-europolis-lundi-13-juillet-18h15-sebastien-boussois-19134/

Emission consacrée à la situation d’impasse historique à Gaza, d’impossibilité de l’Etat palestinien, puis l’émission finira sur les questions hydrauliques au Moyen-Orient comme outil de coopération politique, économique et scientifique